Un partenariat Emmaüs Mundo - l'Atelier d'Isabelle

Publié le par EMMAUS MUNDOLSHEIM

Des vêtements uniques

DNA du 29 septembre 2010

 

     Pour marquer ses dix ans d'existence, Emmaüs Mundolsheim organise ce dimanche une vente spéciale de vêtements de marque, agrémentée par un défilé de mode réalisé par Isabelle Simonin.

 

Isabelle Simonin proposera un défilé de mode avec des vêtements issus de la récupération à Emmaüs Mundolsheim. (Photo DNA- Jean-Christophe Dorn)

 

      Dès l'entrée dans l'Atelier d'Isabelle, implanté dans la gare de Vendenheim, deux manteaux originaux qui mêlent l'un le tweed et du velours brodé, l'autre jouant sur des tissus en gris et en noir, avec un col en vert tendre. Deux créations uniques qu'Isabelle Simonin présentera ce dimanche, avec une trentaine d'autres tenues, lors d'un défilé de mode à Emmaüs Mundolsheim.
 Caractéristiques de ces manteaux auxquels s'ajoutent des jupes, des vestes, des tops : des modèles uniques parce que réalisés à partir de vêtements issus de la récupération. « Je m'y suis mise depuis plus d'un an par souci d'économie. C'est un bon compromis entre le temps passé et l'esthétisme du vêtement », explique Isabelle Simonin qui a ouvert son atelier en novembre 2006, dans l'ancienne salle d'attente de la gare. Elle avait opté pour la filière de l'insertion et emploie du personnel en chômage longue durée, notamment des stagiaires de Vétis, le chantier d'insertion implanté à Niederhausbergen.

Des vêtements qui repartent vers une seconde vie

      « Je suis dépendante des matières de base », poursuit cette couturière de profession qui propose également des retouches, des créations et des vêtements sur mesure. Sous sa grande table de travail des dizaines de seaux emplis de vêtements divers : «  Au départ, je m'inspire d'un style ou d'un tissu. J'essaie de couper plutôt que de découdre. Je détourne le vêtement initial et utilise les parties d'autres pièces ». Telle veste d'homme prend une forme blousante, tel imperméable perd son allure rigide avec l'adjonction de manches en laine, tel manteau est hyper mode avec ses brandebourgs en dentelles. Des pantalons en jean ressuscitent en jupes, des blouses banales prennent de la couleur avec des rajouts d'autres imprimés.
 Autant de vêtements qui repartent vers une seconde vie, avec d'autres touches personnelles d'Isabelle : ici un cabochon violet, là de la passementerie, là de la dentelle. Des assemblages esthétiques qui complètent ses créations et donnent un nouvel élan à son entreprise d'insertion. Cette Fédinoise avait participé en juillet dernier au Festival Ribambelles avec un collectif de jeunes créateurs et sera présente au prochain salon Créativa au Wacken. Ce même collectif va ouvrir, le 15 octobre, une boutique au 29 rue Ste-Madeleine à Strasbourg, sous l'enseigne « Une autre ligne and Co ».
 Pour l'heure, Isabelle Simonin orchestre les vêtements sur des portiques en vue du défilé que réaliseront des jeunes filles à diadèmes : des Miss Alsace, Bas-Rhin, Vendenheim...Sa marque 100 % locale porte le doux nom de « Garo Z'ange ».

 

D.E. Wirtz-Habermeyer

 

      L'Atelier d'Isabelle, gare SNCF à Vendenheim, tél : 03 88 69 33 65. Ouverture mardi au jeudi de 8h 30 à 18 h, vendredi de 8h 30 à 19 h, samedi de 8h 30 à 16 h.

     Ce 3 octobre, à Emmaüs Mundolsheim, 4 rue du Général-Rapp : vente spéciale vêtements et accessoires (marques, neuf, 1er choix) de 14 à 17h 30, avec le défilé de mode. 

     Pour tout renseignement : 03 88 18 15 61.

     Dernier rendez-vous pour les dix ans d'Emmaüs : le 16 octobre concert à 21 h au Molodoi avec Indika, Silmarinium, Spleen Velvet et Benjamin (entrée prix libre).

Commenter cet article